De l'intolérance à l'HyperSensibilité

De l'intolérance ...

La notion d’intolérance correspond à la survenue de symptômes (cliniques et/ou biologiques), réactionnelle à l'exposition à des sources de nuisances.

Les nuisances peuvent être:

physiques (comme les champs électromagnétiques)

chimiques (comme les additifs alimentaires, les polluants de l'air, de l'eau, les parfums, les fumées, ...).

Si l'intensité des nuisances dépasse un certain seuil (en durée et/ou en intensité et/ou en quantité/concentration),  il y a apparition de symptômes aigus, ou subaigus, par dépassement du seuil de tolérance de l'organisme (sans cause individuelle sous-jacente).

En cas d’exposition intense et/ou faible mais prolongée à des sources de nuisances physiques ou chimiques, tout individu peut présenter des signes d'intolérance donc des symptômes. Même si chaque individu exposé à des sources de nuisances (physiques et/ou chimiques) ne réagit pas de la même façon qu'un autre individu (certains tolèrent l'exposition sans problème et d'autres non), l’augmentation de la durée d’exposition et/ou l'augmentation du nombre de sources de nuisances font augmenter le nombre d'individus présentant des symptômes.

Les femmes sont de manière générale plus "sensibles" que les hommes, tant en ce qui concerne les nuisances d'origine électromagnétique que d'origine chimique. Des facteurs familiaux, héréditaires sont également probablement impliqués, ainsi que d'autres facteurs environnementaux, en particulier en cas d’exposition toxique chronique => susceptibilité constitutionnelle individuelle.

Concernant les symptômes en lien avec les champs électromagnétiques,  un antécédent d'électrocution (intolérance aigue), la présence de prothèses métalliques (intolérance chronique par "effet antenne"), le port de lunettes à monture métallique, la présence amalgames dentaires métalliques (rôle en particulier du mercure), le port de bijoux en or, d'un stimulateur cardiaque, de prothèses orthopédiques, un stérilet en cuivre, etc. apparaissent comme des facteurs majorant la susceptibilité individuelle.

De même dans le cas de symptômes en lien avec l'exposition à des produits chimiques, un ou plusieurs antécédents d’exposition aigue, subaigue ou chronique à certains polluants chimiques peuvent potentialiser l'intensité des symptômes lors d'expositions ultérieures.

... à l'hypersensibilité

 

L’hypersensibilité survient en cas d'exposition intense et/ou faible mais prolongée à des sources de nuisances (électromagnétiques, chimiques, ...).

Pour en savoir plus => http://ehs-mcs.org

Date de dernière mise à jour : 27/04/2018