Influence de la nature du sol et du sous-sol

 

  • type de roches
    • sensibilité à la sécheresse ou à l’humidité ➔ rhumatismes et pb respiratoires majorés en zones argileuses avec sources ou marécages
  • résistivité
    • argile = bonne mise à la terre
    • granit = mauvaise mise à la terre
    • calcaire = mise à la terre moyenne
  • phénomènes électriques
    • propriétés piezo-électriques du quartz (granit) ➔ DDP +/- importante (corrélations avec modifications du comportement animal). NB: lier les partie mécaniques à une prise de terre située assez loin dans un sol différent
  • émission de radon (pb. du confinement)
    • gaz radioactif d’origine naturelle, inodore, incolore, provenant de la désintégration de l’uranium et du thorium présents dans tous les sous-sols en +/- fortes concentrations ➔ émission d’une particule radioactive alpha (forte énergie et faible pénétration), dangereuse si inhalée ou ingérée (dépôts pulmonaires)
    • Faible dégagement / roches sédimentaires (calcaire), roches magmatiques alcalines (basalte) et roches très compactes
    • Dégagement moyen / roches sédimentaires détritiques (argile, grès, schiste argileux)
    • Dégagement élevé / roches magmatiques acides (granit), roches métamorphiques (schistes alunifères, gneiss), phosphates et roches fissurées, poreuses + zones de faille géologique
    • Régions françaises considérées plus à risque = riches en granit
      • Bretagne, Corse, Massif Central et Vosges
    • Reconnu cancérogène pulmonaire par le CIRC (1987)
      • groupe 1 (cancérogène certain pour l’homme)
      • à l’origine en France du 1/3 de l’exposition moyenne aux rayonnements ionisants
      • 2ème cause d’irradiation après les expositions médicales
      • 2000 cas de cancer du poumon/an (20% des décès par cancer du poumon seraient attribuables au radon en Bretagne)
    • Mesures de protection: étanchéification du contact sol/bâtiment pour éviter la pénétration, renouvellement régulier de l’air intérieur ++