"Diagnostic" de l’habitat et de l’environnement

Une spécialité reconnue au Luxembourg

Docteur Ralph Baden - Division Santé au Travail et de l’Environnement, Luxembourg

=> Analyse de l'environnement intérieur (matériaux et poussières) dans un contexte de pathologies récidivantes telles que éruptions cutanées (eczéma, névrite, ...), pathologies ORL et respiratoires, ...

=> mise en évidence de différents agents impliqués dans les mécanismes de survenue des symptômes

  • substances chimiques
  • moisissures
  • métaux lourds (dont Nickel et Manganèse dans le toner de certaines imprimantes)
  • ...

 

Différentes substances pouvant être retrouvées dans l'habitat

  • Aldéhydes (formaldéhyde, ...)

  • Composés volatiles organiques (solvants, ...)

  • Biocide

  • Pyréthrinoides

  • Hydrocarbures Aromatiques

  • Retardateurs de flamme organo-phosphorés et polybromés 

  • Phtalates (DEHP, ...)

  • Métaux lourds 

  • Polychlorobiphényle (PCB)

  • Amiante

  • Fibres minérales 

Les solvants

De nombreux solvants font partie des composés organiques volatils. Le toluène est celui que l’on retrouve le plus fréquemment. Le white spirit, le tricloréthylène, le perchloréthylène, le monochlorobenzène, sont parmis les plus toxiques.

Ces solvants se retrouvent dans des produits tels que:

• peintures fraîches 
• vernis 
• vitrificateurs 
• colles 
• décapants 
• bois traités 
• produits d’entretien 
• cirage 
• aérosols 
• cosmétiques

• ...

Effets sur la santé

Les solvants peuvent provoquer des dysfonctionnements d'origine toxique du foie, des voies respiratoires, des reins, des yeux, du nez. Ils "dégraissent" et abîment ainsi la structure de la peau et des muqueuses, pouvant avoir pour conséquence des réactions allergiques, voire une atteinte du système nerveux. Ils sont potentiellement cancérigènes et peuvent provoquer une stérilité, des anomalies du développement embryonnaire ou foetal pendant la grossesse.

Date de dernière mise à jour : 02/10/2016